Super-Beige

Samuel Ribeyron
Le Vengeur masqué, 2010
Dès 6 ans

Après Superman, Batman, Spiderman et bien voici… SUPER-BEIGE !!!!!
Bon OK, c’est peut-être pas très vendeur comme nom pour un super-héros, mais quand même !!!

Et puis si ça se trouve, Super-Beige est une force de la nature, un géant musclé ?! Bon OK, non plus… « Il est grand comme un moustique, costaud comme un crapaud et mou comme une chique… »

De toute façon la seule chose qui compte, c’est qu’il a décidé de sauver l’humanité !!! Bein tiens !!! Comme il faut commencer par quelque chose et que sur son chemin il n’y a ni veuves, ni orphelins autant tenter sa chance auprès d’un oiseau.

Bon OK, l’oiseau n’a pas besoin d’être sauvé, alors Super-Beige après un instant de découragement retente sa chance auprès d’un arbre, d’un chou, d’un caillou… etc.

Je vous laisse découvrir le final en apothéose… En tout cas, cet album a sauvé ma journée de la morosité !! En plus d’un fou rire, je garde cette maxime : « C’est pas assis là les bras ballants qu’on sauve l’humanité. Faut pas être mou du genou pour faire ce métier… »

Sarah

Disponibilité

Laisser un commentaire

C’est un livre

Lane Smith
Gallimard, 2011
Dès 6 ans

Une souris, un âne, un singe, une question : « C’est quoi ça ? »

Eh bien, « ça », c’est un livre !!!

Un album plutôt destiné aux adultes, même si les enfants y trouveront aussi leur bonheur, qui illustre avec beaucoup d’humour la rivalité livre VS informatique…

Sarah

Disponibilité

Laisser un commentaire

A-A-A-A-Atchoum !

Philip C. Stead, Erin E Stead
Ecole des Loisirs, 2011
Dès 5 ans

Chaque matin Amos Mc Gee se lève aux aurores et s’en va pour une journée de travail. Mais où donc ? Au zoo bien entendu.
Ses journées sont bien occupées, il joue aux échecs avec un éléphant, fait la course avec une tortue, mouche le nez du rhinocéros… etc… mais un jour Amos s’enrhume…

Un album délicat, qui contient 1001 détails amusant, un vrai régal !

Disponibilité

Sarah

Laisser un commentaire

Jérôme par coeur

Thomas Scotto, Olivier Tallec
Actes sud junior, 2009
Dès 6 ans

« ça ne me dérange pas. Raphaël aime Jérôme, je le dis. Très facile. »

En effet, Raphaël le dit, le répète : « Il aime Jérôme. » Ils sont deux copains d’école, ont un peu moins de 10 ans et…  s’aiment.

Sauf qu’autour d’eux, le regard des adultes sur cet amour là,  n’est pas très… bienveillant, il dérange. L’innocence des sentiments des deux enfants est confrontée à la vision biaisée des adultes qui y projettent leurs valeurs, leurs peurs.

Une belle histoire, tout en douceur et sensibilité avec cette phrase de Jacques Prévert en exergue : « Et les passants qui passent les désignent du doigt. Mais les enfants qui s’aiment ne sont là pour personne. »

Disponibilité

Sarah

Laisser un commentaire

Ce type est un vautour

Sara, [ill. par] Bruno Heitz
Casterman, 2009
(Les albums Casterman)

Un homme, égoïste, manipulteur, violent, entre dans la vie d’une femme.
La femme est mère d’une fillette. On la devine seule, jeune.
Pendant quelques temps, elle se laisse charmer par son nouvel amant, se conforme à ses exigeances ; la fillette est délaissée.
Finalement, la mère réussit à se ressaisir et à mettre l’homme à la porte.

Le point de vue ici, pour le texte et -plus étonnant – pour les images, est celui du chien de la maison, seul personnage clairvoyant depuis le début de l’histoire.
Bruno Heitz illustre le texte de Sara par des gravures aux couleurs vives, mais inquiétantes par la composition et les ambiances suggérées. Le texte est sobre, aux phrases courtes, percutantes.

Troublant par le sujet, fascinant de justesse, c’est un album très abouti.
A quels lecteurs s’adresse-t-il ?
Je n’en sais rien.

Disponibilité

Alessandra

Laisser un commentaire

La mer et lui

Henri Meunier et Régis Lejonc
Rouergue, 2004
(Varia)

C’est l’histoire improbable de la mer, qui quitte son lit pour suivre un capitaine à la retraite ; une métaphore pour dire que l’incommensurable, le mythique, ne pourra par nature jamais être réduit.

Le texte est poétique, sobre et retenu, et pourtant très puissant.
De même les illustrations – clins d’oeil constants à la peinture – floues et mélancoliques, n’en sont pas moins saisissantes.

De façon cinématographique, le texte – voix off narrative, sans jamais de dialogues directs – se superpose à la suite d’images. Ces dernières racontent une histoire parallèle, complémentaire à celle du texte.

Ce qui est remarquable, c’est la cadence, le rythme du récit, où – fait inédit – des pages entièrement noires marquent des pauses.

Une jolie expérience littéraire à partir de 8-9 ans.

Disponibilité

Alessandra

Laisser un commentaire

Alex et Zoé

Fabienne Séguy, Yann Fastier
Rourgue, 2004
Dès 4 ans

Alex et Zoé sont un peu… amoureux !
Ils ont toujours été assis l’un à côté de l’autre à l’école. Jusqu’à leur arrivée dans la classe de M. Trucmuche. Figurez-vous que M. Trucmuche à l’esprit logique et… alphabétique…

Alors évidemment quand on s’appelle Axel et Zoé, ça complique. Heureusement qu’ils ont une imagination débordante, inépuisable et qu’ils sont prêts à tout surtout si c’est improbable et loufoque.

Un album frais, drôle et très agréable à lire à haute voix.

Disponibilité

Sarah

Laisser un commentaire

« Newer Posts · Older Posts »