Archive for Romans

Nathan poche. Premières lectures

 

 

 

 

 

Voici une très jolie collection de l’éditeur Nathan qui permet de faciliter l’apprentissage de la lecture.

 Ces petits romans sont à lire en tandem. Le lecteur aguerri lira le texte et le lecteur débutant lira les bulles de dialogues des personnages. Une manière  ludique d’aborder la lecture sans perdre ni le rythme de l’histoire, ni le sens du texte.

 Le petit lecteur ne sera ainsi pas frustré avec un texte trop long devant lequel il pourrait crocher mais au contraire sera motivé par le partage de la lecture.

Des romans à découvrir !!

Disponibilité

Sarah

Laisser un commentaire

Mon p’tit vieux

Jo Hoestlandt
Syros, 2010
(Mini Syros)
Dès 8 ans

Une Cité de banlieue quelque part en France, un enfant de 10 ans, ses parents, ses amis et… un vieux. Un vieux méchant, toujours à râler contre la caissière de la supérette, les voisins…

Un livre difficile, intense qui parle de la pauvreté, de la solitude. Une histoire d’une simplicité effrayante qui prend aux tripes !!!

Sarah

Disponibilité

Laisser un commentaire

Porté par le vent vers l’océan

Guus Kuijer
Ecole des loisirs, 2010
(Neuf)

Le quatrième volume de cette suite, qui avait eu droit à un billet au mois de février de l’année passée, est sorti en français en 2010.
Après lecture, je trouve à ce volume le même charme qu’aux trois précédents. C’est agréable de retrouver le fil d’une histoire avec des personnages connus.
Drôle et touchante, cette petite série a une saveur toute particulière.

Parfait pour les 10 ans. 

Disponibilité

Alessandra

Comments (4)

Mademoiselle Zazie a-t-elle un zizi ?

Thierry Lenain, Delphine Durand
Nathan, 1998
Dès 6 ans

Avant l’arrivée de Zazie, la vie de Max était simple. il y avait les Avec-zizi et les Sans-zizi. Les Avec-zizi aiment les mammouth et jouer au foot, les Sans-zizi aiment jouer à la poupée et dessiner des fleurs.
Sauf que voilà, Zazie est une Sans-zizi qui aime les mammouths et jouer au foot !!!

Un roman qui pose le problème du genre, c’est quoi être une fille ou un garçon, avec beaucoup d’humour.

Disponibilité

On peut retrouver les aventures de Max et Zazie dans plusieurs romans :

Mademoiselle Zazie a trop d’amoureux
Thierry Lenain, Delphine Durand
Nathan, 2009
Dès 6 ans

Disponibilité
Mademoiselle Zazie veut un bébé
Thierry Lenain, Delphine Durand
Nathan, 2006
Dès 6 ans

Disponibilité

Laisser un commentaire

Louisa

Benoît Jacques
L’Ecole des loisirs, 2001
(Mouche)

« Un livre pour les enfants qui aiment déjà lire tout seuls » : c’est ce qui figure au dos de la couverture…
Mais il s’agit moins de déchiffrer le texte que de suivre l’auteur.

Benoît Jacques s’amuse à égarer son lecteur, à le perdre entre le récit et les illustrations, entre toutes ces histoires que les enfants connaissent bien et qu’il mélange allègrement à la sienne.
Cette dernière – construite à la façon d’un cadavre exquis – est à son tour composée d’éléments qui se combinent, se re-combinent, se transforment au fur et à mesure du récit ; d’illustrations qui contredisent le texte… retournements de situations, inversions de rôles…

Il s’agit moins de chercher à comprendre que de se laisser aller à l’humour pince sans rire – dans ce registre entre loufoque et absurde cher à  l’auteur – et suivre les aventures brouillonnes de la petite Louise dans ce  livre maîtrisé d’un bout à l’autre au niveau du récit, du texte et de l’illustration.

Disponibilité

Alessandra

Laisser un commentaire

Celle que j’aime

Audren, illustrations de Stéphanie Blake
Ecole des Loisirs, 2009
(Mouche)

Paul, fils de charcutiers, tombe de haut quand il découvre que Lison, son amoureuse, est végétarienne.

Un tout petit roman drôle pour apprendre que « s’aimer ne signifie pas forcément se ressembler ».

Illustration simple et efficace, texte très bien écrit et bien mené. A partir de 7-8 ans.

Disponibilité

Alessandra

Laisser un commentaire

Tu sais siffler, Johanna?

Ulf Stark, illustrations d’Anna Höglund
Casterman, 1997
(Les albums Duculot)

Petit bijou poétique, ce mini-roman pour les 8-10 ans est une plongée dans l’univers enfantin de deux amis, Berra et Ulf.
C’est ce dernier qui nous raconte l’histoire, et c’est bien son extraordinaire vision du monde, avec sa fraîcheur et sa liberté, ainsi que le ton délicat du récit, qui font la qualité de cet album.

Il s’agit ici de trouver un grand-père pour Berra. Les deux garnements sont pleins de bonne volonté, ils sont touchants de bonnes idées. Ils agissent à leur guise ; nulle trace de parent à l’horizon pour les guider, les conseiller, les recadrer… C’est l’enfance en toute liberté, dans cette tradition suédoise – si bien illustrée par Astrid Lindgren – qui met l’enfant au centre.

Disponibilité

Alessandra

Laisser un commentaire

Older Posts »